1. Accueil
  2.  / 
  3. Blogue
  4.  / 
  5. Races de chien
  6.  / 
  7. Le Golden retriever : caractère, santé, éducation et entretien

Le Golden retriever : caractère, santé, éducation et entretien

Golden Retriever qui marche dans l'eau

Le Golden Retriever occupe la 2e place de popularité au Canada, selon un article du Club canin canadien (CCC ou CKC). Explorons les raisons pour lesquelles ce magnifique chien a conquis le cœur des Canadiens !

Origine du Golden Retriever

Le Golden Retriever, aussi nommé Retriever Doré ou simplement Golden est une race développée au milieu des années 1800. Certains clubs, dont le Club canin canadien, attribuent sa création à l’écossais Sir Dudley Majoribanks. D’autres, tel que la Fédération cynologique internationale (FCI), prétendent qu’il est originaire de Grande-Bretagne.

Le Golden Retriever a été créé dans le but d’obtenir un chien solide, capable de parcourir des terrains accidentés et endurer des conditions météorologiques rudes, tout en ayant un tempérament très amical. Des races comme le Tweed Water Spaniel, le Setter Irlandais, le Retriever à poil bouclé et le St-Hubert ont participé à façonner le Golden.

Le Golden Retriever est un excellent chasseur. Sa spécialité, une fois bien entraînée, est le rapport de gibier d’eau. Son nom vient de ses aptitudes naturelles (rapporteur = retriever) et de la couleur de son pelage (doré = golden).

Mythes et légendes sur le Golden Retriever

« Le Golden Retriever est le chien idéal pour les enfants » ? C’est un mythe lourd de conséquences pour plusieurs chiens.

Le Golden, quoique généralement doux et patient, ne naît pas systématiquement avec un amour inconditionnel des enfants. La génétique héritée de ses parents, les semaines passées chez l’éleveur ainsi que sa socialisation jusqu’à ses 16 semaines seront déterminantes pour en faire un bon chien de famille ou non.

Une bonne éducation des enfants afin de leur apprendre les bonnes interactions à avoir avec un chien est également primordiale. Notre formation sur les interactions entre les chiens et les enfants saura vous guider à ce sujet.

Fait cocasse : saviez-vous qu’il existe un festival du Golden Retriever ?

Ce festival a lieu au chenil de Guisachan en Écosse, son lieu d’origine. Le plus important rassemblement a eu lieu en 2018, pour le 150e anniversaire de la race. C’est 361 Goldens et leurs familles de partout à travers le monde qui se réunirent alors pour célébrer la naissance de cette magnifique race. Si un petit voyage en Écosse vous dit, le prochain rassemblement de Goldens Retrievers de Guisachan aura lieu le 10 juillet 2023 ! Voyez ici un documentaire sur le rassemblement de 2018 :

Plusieurs Golden Retriever sont célèbres, tels que les chiens vedettes de films comme Buddy, dans le film Air Bud ou Shadow, dans le film L’incroyable voyage. À San Diego aux États-Unis, on trouve également Ricochet une chienne adepte de planche de surf, qui en plus partage sa passion avec des enfants à besoins particuliers dans le cadre d’activités structurées en zoothérapie.

Quelles sont les conditions de vie idéale pour le Golden Retriever ?

Le Golden Retriever est un chien doté d’une grande beauté. Il est généralement sociable et docile.

Le Golden serait la 4e race de chien la plus intelligente au monde.

C’est un chien très polyvalent, qui possède des aptitudes comme chien de chasse évidemment, mais également comme chien d’assistance ou chien de zoothérapie. Une fois entraînés en conséquence, certains Golden Retriever jouent le rôle important d’aider au quotidien des personnes à mobilité réduite, non-voyantes, malentendantes, souffrant d’anxiété généralisée, d’autisme ou d’épilepsie. On retrouve également plusieurs Golden œuvrant comme chien de recherche et sauvetage de personnes portées disparues ou à la détection d’explosifs ou de drogue.

Cette grande intelligence peut devenir un couteau à double tranchant si l’on n’en fait pas bon usage. Un Golden Retriever qui n’a pas la possibilité d’être suffisamment stimulé trouvera à s’occuper. Il pourrait faire des mauvais coups, voire se blesser par des comportements autodestructeurs, comme le léchage compulsif ou l’automutilation.

Voici quelques conseils utiles pour bien cohabiter avec le Golden.

Quelle structure familiale convient le mieux ?

Le Golden Retriever sait bien combiner ses aptitudes de chasseur au rôle de chien de compagnie.

Il sera heureux lorsque bien entouré au sein d’une famille active. Avec les enfants, il saura être patient et doux, si ceux-ci le sont en retour, évidemment. Il faut surveiller leurs interactions et ne jamais tenir pour acquis que la patience du Golden est sans limites. Comme chaque chien, un Golden Retriever peut mordre s’il s’en voit contraint.

Face aux autres chiens et aux autres animaux, le Golden sera habituellement amical et respectueux. Afin de s’en assurer, il doit être socialisé en bas âge à plusieurs types de chiens différents et d’autres espèces animales si l’on veut qu’il apprécie leur présence.

Quel est le milieu de vie le plus adapté ?

Considérant que le Golden Retriever est à la base un chien de chasse énergique et endurant, il ne sera probablement pas le colocataire idéal en appartement. Un environnement en campagne ou en banlieue avec une grande cour est préférable afin de combler son amour du grand air.

S’il peut avoir accès à un point d’eau comme une rivière, un lac ou une piscine, vous aurez un Golden d’autant plus épanoui !

golden retriever qui nage avec une balle dans la bouche

Quels sont les besoins en dépense d’énergie du Golden Retriever ?

Le niveau d’énergie du Golden Retriever dépend énormément du type de lignée dont il provient. Il y a deux types : lignée de chasse/de travail ou lignée de conformation.

En ce qui a trait à la lignée de travail, les chiens qui en sont issus ont été sélectionnés pour leurs aptitudes sportives. Ils doivent impérativement travailler, beau temps mauvais temps! Leur niveau d’énergie est très élevé, donc ils sont les partenaires idéaux des chasseurs de petits gibiers ou des sportifs qui veulent s’investir à fond dans un ou plusieurs sports canins tels que :

  • Agilité
  • Obéissance
  • Détection d’odeurs
  • Recherche et sauvetage
  • Sports de traction : canicross, canirandonnée, skijoring
  • Rapport d’objets (ex. Frisbee ou Flyball)
  • Dock diving
  • Vélo ou jogging avec son maitre
  • Etc.

Les chiens provenant d’une lignée de conformation ont été sélectionnés pour répondre à des standards de beauté irréprochables, mais ils sont également généralement moins énergiques. Cette lignée convient davantage aux familles ayant pour objectif d’avoir un chien de compagnie actif. Il aura suffisamment d’énergie pour vous suivre dans toutes vos activités familiales ou dans un sport canin, sans nécessairement avoir les mêmes exigences qu’un athlète de lignée de travail.

Posez des questions et écoutez les conseils et recommandations des éleveurs reconnus et enregistrés pour le choix d’une lignée ou d’un chiot. Leurs objectifs est de promouvoir et protéger les standards de la race, mais également d’avoir un « match » optimal entre le chien et sa famille.

Les caractéristiques physiques du Golden Retriever

Le Club canin canadien (CKC) décrit le Golden Retriever comme un chien puissant, actif et robuste. Voici les standards pour la race :

  • Taille au garrot :
    • Mâle : 58 à 62 cm (23 à 24 po)
    • Femelle : 55 à 57 cm (21.5 à 22.5 po)
  • Poids :
    • Mâle : 29.5 à 34 kg (65 à 75 lbs)
    • Femelle : 25 à 29.5 kg (55 à 65 lbs)
  • Pelage d’apparence naturelle, dense et imperméable avec bon sous-poil. Texture fine, poils droits ou ondulés. Légères franges aux pattes antérieures, et franges plus importantes au cou, à l’arrière des cuisses et sous la queue
  • Couleurs acceptées : nuances d’or lustré allant de crème à or foncé
  • Tête large avec bon stop, cou d’apparence fort et musclé
  • Yeux d’expression aimable avec pourtour des paupières foncé. Couleur des yeux idéalement brun foncé, jamais plus pâle que la robe
  • Oreilles plutôt courtes, collées à la tête et aux extrémités arrondies

Corps ayant une ligne du dessus horizontale du garrot à la croupe. Poitrine au moins aussi large qu’une main d’homme.

parents golden retriever avec leur chiot

Toilettage : comment bien prendre soin d’un Golden Retriever

Le Golden Retriever requiert peu d’entretien et de toilettage.

Un brossage par semaine suffira généralement pour retirer les sous-poils sur le point de tomber et éviter les nœuds aux franges. Chaque saison, il est recommandé de faire un traitement de la mue pour bien retirer tous les poils morts, laver et hydrater le pelage.

Une toiletteuse professionnelle prendra également soin d’égaliser au ciseau les franges au niveau des pattes et de la queue pour lui donner une allure de chien de compétition ! Prenez note qu’il ne faut jamais raser son pelage car celui-ci sert de protection autant contre la chaleur que le froid.

Comme le Golden adore se baigner, il faut porter une attention particulière à sécher ses oreilles ainsi que son pelage après chaque baignade. On préviendra ainsi les otites et les problèmes de peau telles les dermatites pyotraumatiques (hot spots) ou les infections aux champignons.

Santé et espérance de vie du Golden Retriever

Le Golden Retriever a une certaine prédisposition aux maladies suivantes :

  • Dysplasie des hanches ou des coudes
  • Épilepsie
  • Cancers : hémangiosarcome, osteosarcome, mélanomes, etc.
  • Maladies oculaires : atrophie progressive de la rétine, cataracte, entropion
  • Maladie cardiaque : sténose aortique
  • Hypothyroïdie
  • Diabète
  • Maladie de Von Willebrand
  • Otites
  • Dermatite pyotraumatique ou Hot Spot
  • Torsion d’estomac
  • Etc.

Afin de réduire au maximum les probabilités d’avoir un chien malade, choisissez judicieusement votre éleveur. Un bon élevage enregistré au Club canin canadien (CKC) aura des garanties à vous offrir et aura fait tester ses reproducteurs pour optimiser la santé des chiots.

Autrement, on peut s’attendre à ce qu’un spécimen de cette race vous accompagne de 10 à 14 ans. Ce n’est pas un engagement à court terme!

golden retriever qui court sur la plage

Quel budget prévoir pour un Golden Retriever

Au Canada en 2022, le prix d’un chiot Golden Retriever (élevage enregistré au Club canin canadien) est d’environ 2000 $ à 2500 $.

Les coûts d’entretien d’un Golden Retriever ressembleront à ceci :

  • Examen et vaccins de base : entre 80 $ et 150 $
  • Traitements antiparasitaires : 200 $ à 250 $
  • Stérilisation : Femelle 350 $ à 500 $ ou Mâle 300 $ à 450 $
  • Micropuce : 30 $ à 50 $
  • Équipement de base (jouets, cage, harnais, laisse, etc.) : 200 $ à 350 $
  • Éducation (maternelle, obéissance) : 200 $ à 600 $
  • Nourriture : 700 $ à 1200 $ /an
  • Gâteries : 200 $ à 500 $ /an
  • Examen vétérinaire annuel : 50 $ à 90 $
    • Vaccination : 60 $ à 115 $
    • Soins dentaires au besoin : 300 $ à 800 $
    • Assurances : 300 $ à 600 $ /an
  • Licences municipales : 25 $ à 35 $ /an
  • Équipement supplémentaire : 250 $ et plus
  • Pension : 30 $ à 40 $ par nuit

N’oubliez pas de consulter notre article Le guide complet pour choisir le chien idéal dans notre blogue pour obtenir des conseils sur le choix de votre futur compagnon ! Nous avons aussi mis sur pied une excellente formation préparatoire à l’adoption d’un chien : Enfin une check-list des outils essentiels pour le quotidien avec Pitou (à venir) 

Surtout durant la première année, n’hésitez pas à acheter vos outils usagers. Dans ce contexte, recourir aux groupes de ventes sur les réseaux sociaux et aux petites annonces est une excellent idée ! Vous-même pourrez éventuellement vendre les objets devenus inutiles afin d’en faire bénéficier autrui.

Comment bien éduquer le Golden Retriever ? 

Si vous prévoyez adopter un chiot, investir dans une maternelle est un incontournable.

Vous avez déjà eu un ou plusieurs chiens ? Qu’à cela ne tienne : les méthodes d’éducation canine ont grandement évolué ces dernières années. Également, votre chiot bénéficiera des séances, tant pour sa socialisation que pour développer sa capacité à être entraîné en présence de distractions. Enfin, la maternelle aidera à comprendre le langage et les besoins du chiot, ainsi que savoir comment intervenir de la bonne manière. Le tout préviendra beaucoup de problèmes de comportements futurs ! Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire notre article Guide ultime de l’éducation parfaite de votre chiot dans notre blogue.

chiot golden retriever couché dans l'herbe

Si vous avez plutôt choisi d’adopter un adulte, cela reste un excellent investissement que de consulter un intervenant en comportement canin qualifié pour vous accompagner dans son éducation. Peu importe l’âge de votre chien, il peut encore apprendre.

Dans les deux cas, portez une attention particulière aux méthodes utilisées par l’intervenant. Celles-ci doivent être bienveillantes et à jour selon les dernières découvertes dans le domaine du comportement canin. Pour trouver un éducateur canin compétent dans votre région, contactez l’équipe d’Hum-Ani Passion.

Article rédigé par Marie Lapierre, avec la collaboration de Nathalie Denis

Partager

Facebook
Twitter
LinkedIn
Courriel
Imrpimer